To White House

Please support so that Japan will be governed under the law, fundamental human rights will be protected, and it will become a country complying with international law

Public mail> #MeToo victime des droits de l'homme! La France est morte! La liberté et la France démocratique sont mortes! J'ai fermé le site de réception de ce mail. Protestons contre le gouvernement français! Cher Monsieur ou Premier Ministre français


Chers Messieurs, Je suis Japonais. Par le gouvernement japonais,
Veuillez remédier aux victimes de violations des droits de l'homme dans les "travailleurs clandestins" de votre pays.

Aujourd'hui, je vais écrire une punition illégale qui va causer de la confusion.

2. Les étrangers ont été criminalisés sous «emprisonnement de trois ans» et «amende» au lieu de «punition fine» et les ont fait quitter le pays.

Il est visible quand on criminalise officiellement seulement les étrangers "en prison 3 ans".

La loi sur le contrôle de l'immigration dispose que l'article 73-2 de la loi sur l'immigration (punition qui aide le travail illégal) constitue une aide à l'emploi illégal,
Les procureurs ignorent cette loi. Les procureurs utiliseront plutôt le droit pénal de l'assistance pénale.

En tant que raison, le procureur utilise des actes d'assistance contre 22-4-4 (présentation de faux documents) de la loi sur le contrôle de l'immigration.

Ils ont répondu à la loi chinoise sur l'immigration 22-4-4 (soumission de faux documents)
Parce qu'ils avaient cette loi d'assistance,
Les Chinois ont pu rester au Japon. Ils ont dit qu'ils pouvaient rester au Japon pour travailler illégalement.

C'est un problème. Ils ont arbitrairement mal compris la loi d'application contre l'emploi illégal.

Bien qu'il soit manifestement en violation de la loi applicable contre l'aide du travail illégal, l'accusation n'approuve pas.

On ne peut pas dire que la gouvernance en vertu de la loi est la suivante. Je vais continuer.

Les gouvernements de chaque pays devraient demander au gouvernement japonais de sauver leurs citoyens qui ont subi des violations des droits de l'homme par le gouvernement japonais.
Plutôt que d'accepter les immigrants et les réfugiés, l'aide du peuple devrait être prioritaire.
Je m'envoie un mail pour ça. Il y a aussi beaucoup de victimes dans votre pays.

Le Premier ministre Eduard Philippe, veuillez soutenir les citoyens français et la justice et les victimes du monde avec justice. .

C'est un crime humanitaire sous «crime de travailleur illégal» par les fonctionnaires japonais.
Non seulement la loi japonaise mais la violation du droit international. Le matériel est ci-dessous.

http://oyazimirai.hatenadiary.jp/archive/category/%E5%9B%BD%E9%9A%9B%E5%88%91%E4%BA%8B%E8%A3%81%E5%88%A4%E6%89%80%EF%BC%88%EF%BC%A9%EF%BC%A3%EF%BC%A3%EF%BC%89%E7%94%B3%E7%AB%8B%E3%81%A6

Il est inconnu seulement avec des matériaux. S'il vous plaît contactez-nous.
#MeToo Veuillez remédier aux victimes des droits de l'homme.
Sincèrement vôtre, Yasuhiro Nagano


Son Excellence Edouard Phillip, Gunbare! Et s'il vous plaît aidez-nous! Sincèrement vôtre.

Il est ouvert au programme ci-dessous.
https://toworldmedia.blogspot.jp/
http://oyazimirai.hatenadiary.jp/
http://oyazimirai.hatenablog.com/
http://britishprimeminister.seesaa.net/


Cour pénale internationale:
Le Japon est officiellement devenu un parti de 105 pays le 1er octobre 2007.
Le Statut de Rome et sa loi de coopération sont entrés en vigueur le 1er octobre 2007 en vertu du droit interne.

Statut de Rome sur la Cour pénale internationale
Cette affaire relève du cas suivant. Cet incident s'est produit en 2010.
Article 7 Crimes contre l'humanité
(E) privation significative de la détention et d'autres libertés physiques en violation des règles fondamentales du droit international

Préambule · Article 1 (Cour)
La Cour pénale internationale complète la juridiction pénale de l'État.

Article 27 (non-pertinence de la qualification publique)
Le Règlement de la Cour pénale internationale, indépendamment de leurs qualifications publiques,
Cela s'applique également à tous.
Même les chefs d'État, les législateurs et les fonctionnaires ne sont pas exemptés de la responsabilité pénale en vertu des règlements.


Yasuhiro Nagano
Email de contact
enzai_mirai@yahoo.co.jp