To White House

Please support so that Japan will be governed under the law, fundamental human rights will be protected, and it will become a country complying with international law

#MeToo Victime des droits de l'homme! À Emmanuel · Macron Président français 2018-09-19: Le président Donald Trumph, en raison de l'état de droit, Arrêtez "l'immigration illégale" et dites expulsion hors du pays. Mais les villes sanctuaires n'obéissen

<Courrier public>
Au Japon, arrêter des "étrangers légitimes" avec "une théorie générale non fondée sur le droit"
"Rapatriement forcé" en tant que criminel. Bien que la violation du droit international, la communauté internationale est silencieuse. C'est fou!
"ICC" aussi "acquiescer". Est-ce seulement résolu par le "terrorisme"?


Chers Messieurs, je suis japonais. Les actes des procureurs,
"Applicable" au droit pénal 194 "crime qu'un fonctionnaire spécial a abusé de son autorité".
"Les crimes que les fonctionnaires spéciaux ont abusés de leur autorité" ne requièrent pas le "caractère délibéré" comme "des éléments constitutifs de la criminalité".
C'est la continuation de la journée précédente.

2. Les fonctionnaires de police ont abusé illégalement de leur propre autorité vers le 15 juin 2010.
"Tout le monde" à la lumière de la loi ne peut pas "deviner" que j'ai fait "crime".

Et un policier qui veut obtenir le "mérite" malgré qu'il ne commette pas d'actes criminels,
Arrêté "Chinois qui travaillaient illégalement" avec "raison" différente de "arrestation ordinaire".

Les policiers sont des "Chinois" en tant que "violation de la loi sur le contrôle de l'immigration (activités ne relevant pas du statut de qualification)",
Il envisage de le faire sévèrement à "peine d'emprisonnement".
Ils ont prévu de ne pas violer le droit international pour cela.
En vertu de la loi, "Employeur" qui "embauche des" Chinois illégaux "
Vous devez "arrêter" pour "crime qui encourage le travail illégal".

Mais comme le policier a "employeur" et "relation d'adhésion", je ne veux pas faire de "l'employeur" un "criminel".

Ils remplacent donc "Employeurs" par "ceux qui m'ont aidé"
J'ai fait du "camouflage".

Les policiers ont prévu de me rendre "criminel" par "droit pénal".

Fonctionnaires de police "Documents de contrat de faux contrat de travail"
C'est le "crime" qu'il a remis aux Chinois qui ont "travaillé illégalement".

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Comme je l'ai mentionné à plusieurs reprises, il s'agit d'une "assistance" à la violation de la loi sur l'immigration 22-4-4.
Ce n'est pas un crime.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

J'ai été "arrêté / capturé" par "le poste de police de Tsukishima".
Les responsables de la police ont soumis des "documents de plainte" dont le contenu est faux auprès du "parquet de district de Tokyo".
"Le nom du péché" est un crime qui "a aidé" l'emploi illégal (emploi illégal dû à des activités en dehors du statut de qualification) de la "Loi sur le contrôle de l'immigration".
Le véritable "criminel" est "l'employeur" qui a engagé les Chinois prévus à l'article 73-2 de la loi sur l'immigration.
La raison de l'arrestation est que, en réponse à une violation de la loi sur l'immigration 22-4-4 déposée par les Chinois,
J'ai donné ce document. Ce ne sera pas un péché.
Les actes des policiers sont "applicables" à l'article 172 du code pénal "Crime de" fausse plainte ".

3 Le procureur a illégalement "abusé" de l'autorité de ses fonctions "vers le 16 juin 2010.
"À la lumière de la loi", bien que le crime ne soit pas "présumé"
De plus, malgré le fait de ne pas avoir commis de crime, le procureur m'a arrêté.
La raison de l'arrestation est que j'ai des "documents contractuels pour faux emploi"
"Les Chinois qui ont fait du travail illégal" ont déclaré que le crime était "présumé".
J'étais déjà "arrêté" et "confiné" au "commissariat de Tsukishima".
Avant l’arrestation, le procureur a déclaré "en tant que suspect" du crime qui "a aidé" le "travail illégal" de la loi sur l’immigration,
J'ai fait une "demande" de "détention" au tribunal.

Le procureur a obtenu illégalement une "lettre de détention".
Et le procureur a "abusé" de l'autorité des devoirs.
Les procureurs sont des "formes de détention" illégales dont le contenu est faux,
J'ai volé ma "liberté de décision".
Le procureur a procédé à un "interrogatoire" en procédant à "une arrestation / détention illégale" sans "aucune obligation pour moi".
Par conséquent, les actes des procureurs sont "applicables" à l'article 194 du Code pénal "un délit commis par un fonctionnaire spécial à l'encontre de l'autorité".

Je continuerai demain.

La réponse du président Donald Trump m'encourage.
Le président Donald J. Trump croit que la force de notre pays repose
dans l'esprit du peuple américain et sa volonté de rester informé
et impliquez-vous, le président Trump vous apprécie de prendre le temps de tendre la main.

Le matériel est ci-dessous.
http://www.miraico.jp/Bridgetohumanrights/

Cordialement, Yasuhiro Nagano


Il est ouvert au programme ci-dessous.
https://toworldmedia.blogspot.jp/
http://oyazimirai.hatenadiary.jp/
http://oyazimirai.hatenablog.com/
http://britishprimeminister.seesaa.net/


Yasuhiro Nagano
Email de contact
enzai_mirai@yahoo.co.jp